Recherche

Les Bauloises

Tag

loire atlantique

Albert, glacier (Part 2)

Nous sommes heureuses de vous reparler aujourd’hui l’un de nos QG (voir notre ancien article ICI) notre rendez-vous (presque) quotidien : le glacier Albert du port du Pouliguen.

Que de soirées passées à imaginer le parfum que nous allions prendre le lendemain ! Une de nos missions pendant les vacances est de tester tous les parfums proposés – et il y en a plus d’une quarantaine, dont un qui change tous les jours !!

Des plus classiques aux plus loufoques : passion, lavande (miam!),schtroumpfs et même citron meringué, fraisier. 

Le plus : des portions très généreuses avec un beau cornet et des tarifs à faire pâlir les concurrents !

Albert nous t’aimons !!!

P.S : Les glaces à l’italienne et les churros y sont aussi valables !

Coup de ❤

Au bout du port

44510 Le Pouliguen

IMG_5243IMG_5237IMG_5229IMG_5239IMG_5257IMG_5255

IMG_5379IMG_5380

La Belle-iloise VS La Compagnie bretonne du poisson

Habituées de la conserverie « La Belle-iloise » comme vous avez peut-être pu le voir dans ce blog, nous avons néanmoins eu envie de tester également l’autre conserverie « La Compagnie bretonne du poisson ». Autant la Belle-iloise (conserverie de Belle-île-en-Mer) est implantée un peu partout en France (notamment à La Baule, Guérande, Le Pouliguen… et même Paris!) autant pour découvrir La Compagnie bretonne du poisson (conserverie de Saint-Guénolé) c’était un hasard au détour d’une balade guérandaise (les autres magasins sont à Vannes, Quiberon, Bénodet, Pont-L’Abbé et Le Guilvinec).

Après avoir gouté plusieurs des produits, nous devons l’avouer il est très difficile de départager les deux et nous ne pouvons nous y résoudre.

En effet, si nous aimons La Belle iloise depuis des années, la Compagnie bretonne du poisson est pour autant une très belle surprise !

À La Belle-îloise, les rillettes de thon à la parmesane sont nos préférées, nous adorons également les salades, les petites marmites de saint jacques, les émettiés aux saveurs archi-variées, les olives, les aubergines, le curry etc qui sont rajoutés, c’est toujours un succès.

Pour la Compagnie bretonne du poisson, nous avons découvert une autre gamme avec de l’algue wakamé, de l’estragon, des zestes de citrons, des salicornes, la rouille et même du foie de lotte.

Voilà pour quoi, contrairement aux apparences, les deux conserveries ne sont pas comparables et chacune avec ses produits phares.

C’est un bel ex-aequo !

Coup de ❤

P.S : La conserverie la Belle-iloise vient d’ouvrir un restaurant à Nantes « La Tablée », à tester ! 

IMG_4351IMG_4357

La Biscuiterie Bretonne

Nous avions déjà évoqué La Biscuiterie Bretonne lors d’un précédent article sur les biscuiteries de la région mais aujourd’hui nous consacrons un article sur celle-ci uniquement car on peut y trouver 2 choses particulièrement savoureuses : Le rhum fait maison aux fruits (plusieurs goûts exotiques) et les thés Baronny’s qui sont une merveille… Grandes amatrices de thé (Mariage Frères, les thés Théodor ou Collection T.), nous avons été séduites par cette marque. Les thés sont raffinés et aux arômes délicieux ! Nous ne jurons que par eux désormais et avons fait notre stock pour un moment comme vous pouvez le constater ! Notre préféré : le « Pays de Rhuys » poire et amande ! Coup de ❤

2, boulevard de l’Atlantique

44 510 Le Pouliguen

IMG_4339

Chez Cocoche

Un restaurant succède au fameux Pavillon rose implanté à La Baule depuis des années… Il s’agit de « Chez Cocoche ». Des habitués de la région puisqu’il s’agit de toute l’équipe de « La Barbade », un restaurant de plage sur la baie !

Seront-ils à la hauteur de nos attentes ? Nous vous le donnons tout de go : OUI ! Des petits changements ont eu lieu à l’intérieur niveau décoration mais c’est surtout la cuisine qui nous a emballée. Particulièrement la sole meunière qui était magnifique, goûtue, fraîche, la sauce au beurre délicieuse… Nous avons été conquises !

Coup de ❤ pour le tiramisu aux fraises « burban » (de la région bauloise) qui est une merveille.

De surcroît le personnel était attentif, aux petits soins… nous ne pouvons donc que recommander grandement cet endroit !

44 Avenue du Général de Gaulle

44500 La Baule-Escoublac

02 40 23 24 25 

IMG_4363IMG_4365IMG_4367IMG_4368IMG_4369IMG_4372IMG_4375

The Theatre

Un nouveau restaurant est là cet été place du Maréchal Leclerc à La Baule : The Theatre ! Évidemment, nous n’avons pu résister à l’envie de le tester …. Première impression : un accueil de qualité dans un lieu au style « cabaret » dit encore « burlesque » d’où le nom du restaurant en anglais The Theatre ! Même les serveurs et serveuses sont habillés dans ce style, c’est amusant.

La carte propose un vaste choix viande/ poisson (il y a même des sushis !) et bien que tout nous tentait, nous avons opté pour le poisson et les noix de saint jacques !

Verdict pour les deux plats : Raffinés, goûtus et avec des sauces excellentes (sans pour autant être trop fortes et amoindrir le goût du poisson, ce qui est souvent le cas).

Le baba au rhum était réussi, les desserts du café (ou thé) gourmand n’étaient pas tous à notre goût mais cela est toujours évidemment très subjectif. Nous vous conseillons néanmoins de choisir un « vrai » dessert, surement plus satisfaisant.

En tout cas ce nouveau lieu est agréable et la cuisine de qualité, c’est une réussite !

24, place du Maréchal Leclerc
44500 La Baule-Escoublac
02 40 23 14 14 
IMG_4310IMG_4311IMG_4312IMG_4313IMG_4315IMG_4317IMG_4322

L’Atelier, Pornichet

Un charmant restaurant à Pornichet où l’ambiance est chaleureuse et le service au rendez-vous. La carte est riche et les pizzas aussi bonnes que les burgers que nous avons testé ce soir.
Viande bien cuite selon notre demande, sauce goûtue et digeste, frites maison : rien à dire ! En dessert une île flottante légère et simple, un irish coffee bien fait et un énorme coup de ❤ pour les profiteroles, certainement un des meilleurs goutés ces derniers temps (oui carrément… et nous sommes connaisseuses !!) : pâte à choux fraîche et bonne, glace vanille agréable et surtout du chocolat chaud délicieux, fait maison pour sur. Il n’était pas préparé à l’avance et froid comme trop souvent malheureusement ! Il était au lait, ce qui change… mais qui était une bonne initiative car toute à fait réussie.
Bref, un endroit que l’on recommande sans conteste.

20/24 avenue du General de Gaulle

44380 Pornichet

02 40 17 05 53

IMG_0464IMG_0466IMG_0467IMG_0468IMG_0469IMG_0471IMG_0474IMG_0475IMG_0477

Chez Lucien, crêperie Guérande

Retour Chez Lucien à Guérande en ce mois de novembre ! En effet, à l’intérieur de ce café, se trouve également une petite salle exclusivement dédiée aux crêpes. Nous les y aimons car elles sont toujours simples et efficaces, tout simplement très bonnes (nous apprécions particulièrement cette pâte bien croquante à souhait).Nous avons regoûté les classiques complète, jambon-fromage et froment beurre-sucre, rien de tel que les crêpes pour se sentir en Loire Atlantique … et ça régénère quand il fait bien froid à l’extérieur (avec un bon irish coffee aussi 😉

7 Place Saint-Aubin

44350 Guérande

02 40 24 94 42

IMG_0366IMG_0367IMG_0370IMG_0372IMG_0375IMG_0376

Promenade en voilier sur la baie de La Baule

Au départ du port de Pornichet, une belle balade sur la baie de La Baule et cap les Evens…Guidées par notre skipper, nous nous sommes laissées bercer allègrement…

Qu’il est doux de ne rien faire sur un voilier, à l’écoute seulement des clapotis de l’eau…

Ambiance très sympathique, de retour au club nous avons eu le droit à un verre de la célèbre Diablotine… on sent que Le Bidule n’est pas loin 😉

2h30 : 40 euros

APCC Voile Sportive 

Port de plaisance

44 380 Pornichet

09 53 35 88 51

IMG_5628 IMG_5639 IMG_5640 IMG_5644 IMG_5655 IMG_5665 IMG_5671 IMG_5674

Le saviez-vous ?

  • 1902 : L’institut Verneuil, crée en 1895, et spécialisé dans l’accueil des enfants atteints de tuberculose, devient un hôtel de grand luxe, le Royal.
  • 1890/1911 : La Bôle devient une station balnéaire à part entière (construction des rues, d’hôtels, d’une chapelle, de la promenade en bordure de mer, implantation de commerçants) en même temps qu’elle commence à s’orthographier la Baule (1896).
  • 1918 : Après avoir abrité les troupes alliées à la fin du conflit, la ville prend une véritable dimension internationale et commence à accueillir des touristes français et étrangers, notamment anglo-saxons.
  • 1921 : L’homme d’affaires parisien Louis Lajarrige, propriétaire du lotissement du Bois d’amour, crée le quartier de la Baule-les-Pins et le parc des Dryades.
  • 1927 : les gares de La Baule les Pins et la Baule Escoublac sont inaugurées.

IMG_0151

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑